L'actualité de Moret-sur-Loing

Imprimer cette page Generate PDF

Expositions, conférences, spectacles, projections



jusqu'au 9 décembre

« Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. »

Ce propos de Paul Valéry, prononcé au lendemain de la Première Guerre mondiale, montre combien ce conflit brutal, global et total a fait basculer le monde social, culturel et politique dans une nouvelle époque.

Dès la fin de la « der des der », la société française traumatisée, assoiffée de paix, soigna ses blessures et commémora ses morts, en érigeant des monuments égrenant les noms des morts de chaque commune, frères des 20 millions de tués et des 21 millions de blessés.

« Matrices du XXe siècle », les années 1914-1918 ont refaçonné la carte géopolitique du monde en faisant émerger, à la fois, les États-Unis et la notion wilsonienne du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et la concrétisation politique, à l’Est, d’idéaux communistes.

En bouleversant la conscience optimiste que l’Europe avait d’elle-même, elles déterminèrent les États européens à s’organiser en Société des Nations.

En 2018, le centenaire de l’armistice voit fleurir des commémorations partout, en Europe et même dans le monde.

Dans notre communauté de communes, aussi, de nombreuses collectivités, des associations, des chercheurs, des artistes, des élèves, des bénévoles se sont mobilisés pour construire, ensemble, un panel de manifestations commémoratives variées, originales, tous publics décrites dans ce guide sur de nombreux espaces, et cela du 13 octobre au 8 décembre 2018. Nous tenons à les en remercier très sincèrement.

Ces évènements, animations, conférences et autres expositions montreront, par leur diversité, à la fois, à quel point le creuset intellectuel d’avant-guerre était riche dans une Europe très rurale, l’importance des sacrifices consentis, mais aussi combien ce premier conflit a refaçonné la carte géostratégique du monde.

Ils permettront de saisir comment l’impitoyable logique de la machine de guerre engagea « la richesse d’un siècle de travail productif » (Blaise Cendrars) et sema les ferments d’un bouleversement des rapports sociaux et des anciens équilibres familiaux.

La participation des femmes et des enfants à l’effort de guerre en représente un formidable exemple, à l’image des récits des contemporains du conflit, animés après la guerre d’un besoin inédit et partagé de témoigner de l’horreur d’un conflit qui toucha chaque famille dans sa chair.

Que cette commémoration puisse permettre à tous nos jeunes de comprendre tout ce que 2018 doit à 1918 et à quel point la paix est un concept fragile qu’il convient de préserver au travers de nouveaux espaces politiques comme l’Europe, par exemple.


Téléchargez le programme complet


Catégorie : Accueil